Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Stupeur et indignation. Nadine Morano a provoqué un esclandre Gare de l'Est dans le 10e arrondissement de Paris ce mardi midi. Selon les informations de France Bleu, la députée européenne UMP a fait un véritable scandale contre des policiers. Vers 13h30, révèle la radio, l’ancienne députée de Meurthe-et-Moselle a voulu dénoncer une femme voilée croisée dans la Gare de l’Est. Les policiers ne la reconnaissent pas !

«Scène en Gare de l'Est à Paris, je viens de croiser une femme avec une burqa à qui je demande de respecter la loi. Son mépris est total», a tweeté Nadine Morano mardi après-midi, suscitant de nombreux commentaires sur le réseau social.

Mais les agents, au lien d’interpeller la femme qui portait un niqab, demandent à l’ancienne ministre ses papiers d’identité. La colère de l’eurodéputée très à cheval sur la loi n’a pas épargné les policiers. «Vous ne regardez jamais la télé? Je suis ministre!»

SCANDALE : Nadine Morano agressive envers une femme voilée !

Selon France Bleu, qui s'est procuré le rapport de police, Nadine Morano s'est montrée très agressive envers les policiers. «Je veux qu'on interpelle cette femme», aurait exigé l’eurdéputée, selon le rapport. Pire, lorsque les agents lui demandent ses papiers, Nadine Morano s'offusque… au point d’oublier que son gouvernement n’est plus au pouvoir. «Comment? Vous ne me reconnaissez pas? C'est incroyable! Vous ne regardez jamais la télé? Je suis ministre! Je suis députée!», se serait emportée cette ancienne ministre du gouvernement Fillon. Il faut renforcer les sanctions pour Morano !

SCANDALE : Nadine Morano agressive envers une femme voilée !

La loi française votée fin 2010 et validée début juillet par la Cour européenne des droits de l'Homme stipule que «nul ne peut, dans l'espace public, porter une tenue destinée à dissimuler son visage», sous peine de 150 euros d'amende et/ou d'un stage de citoyenneté.

Pour Nadine Morano « à un moment, il faudra renforcer les sanctions. De mémoire, il y avait un stage de citoyenneté, de respect de la loi, qui était prévu. Est-ce qu'il est appliqué? » D'après elle, « la personne devrait être interdite de repartir du commissariat avec le voile sur la tête et suivre un stage de citoyenneté ».

Source : 20minutes.fr

Tag(s) : #CHOC & SCANDALE