Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Le géant mondial de l’agroalimentaire vient d’annoncer le lancement surprise de deux nouveaux cancers avant la fin de l’année, afin de rassurer ses actionnaires mais surtout pour rester dans le coup.

Une centaine de journalistes étaient conviés à la conférence de presse annuelle du groupe américain lundi matin, et dès les premières minutes, le ton a été donné par le directeur des opérations, Bret Begemann : “Nous tenons à notre réputation et nous nous devons d’innover chaque jour un peu plus en matière de cancers, les gens comptent sur nous”.

Un cancer en moins de 48 heures

Les chercheurs de Monsanto planchent en effet activement sur un pesticide capable de déclencher un cancer en moins de 48 heures chez l’être humain et environ deux heures chez les animaux. “Les tests en laboratoire sur les activistes écologiques sont très prometteurs” nous confie Aaron Lhuman, ingénieur du groupe.

Le second cancer sera, lui, une mutation entre le cancer du côlon et de l’intestin, appelé par Monsanto “cancer du côlon-testin”, et créé grâce à un Roundup révolutionnaire à base de polonium.

La conférence de presse s’est terminée par cette tirade rassurante du PDG Hugh Grant : “Il existe aujourd’hui 198 cancers recensés par l’OMS et Monsanto vous promet de créer au plus vite le 199ème et le 200ème.

Monsanto et le cancer

Monsanto et le cancer

Tag(s) : #LE GORAFI, #CANCER, #DIVERS ET AVARIES, #SANTÉ